Le Phare 2.07 – Bilan annuel 2016-17 du SEECoV

Équipe syndicale 2016-17:

 

Guillaume Robidoux: Président, directeur aux communications, agent de grief

Vincent Fortier: Vice-président, Directeur aux relations de travail, agent de grief

Daniel Gauthier: Trésorier, directeur aux affaires pédagogiques, agent de grief

François Sauvé: Directeur à l’action, à la mobilisation et à la communauté

France Tremblay : Adjointe administrative

 

Nous sommes approximativement 200 profs membres formant 18 départements. En 2016-17, le comité de direction a été composé de 4 membres élus, aidés d’une adjointe administrative. Nous avons ensemble atteint la majorité des objectifs du plan de travail 2016-17.

 


 Trésorerie et secrétariat 
 
Objectif et moyens 2016-17 Degré de réalisation Commentaires Perspectives 2017-18
– Assurer la coordination administrative du Syndicat (comptabilité, archivage, correspondances, rédaction et correction des PV, etc.) (en continu)

 

Réalisé Il s’agit d’activités récurrentes essentielles pour que le syndicat puisse assurer l’exécution de ses fonctions de base.

 

À maintenir
– Produire et diffuser un plan de travail, un calendrier des activités syndicales et un bilan annuel  Réalisé Ces opérations favorisent la transparence, la bonne coordination des activités du syndicat, la gestion des priorités, et l’adéquation entre la volonté des membres et les actions du comité de direction. À maintenir
– Gérer les ressources financières du syndicat (en continu) Réalisé En février 2017, l’assemblée générale a adopté les états financiers 15-16 et les prévisions budgétaires 16-17 préparés par le trésorier.

 

Les états financiers 16-17 et les prévisions budgétaires 17-18 seront adoptés par l’AG en novembre 2017.

 

 

Proposer d’attribuer des budgets aux comités syndicaux qui le requièrent pour stimuler la réalisation de leurs objectifs liés aux priorités syndicales établies par l’assemblée générale.

 

La vigilance est requise quant au calcul de la libration syndicale excédentaire.

 

Il serait sage de renflouer les liquidités du syndicat et le FSS (Fonds de Soutien Syndical) en vue de la prochaine négociation, en 2020.

– Proposer à l’AG une nouvelle politique de dons plus claire et plus conforme aux valeurs dont le SEEcoV souhaite faire la promotion Non réalisé   À faire en 2017-18

 

– Mettre à jour le cahier des procédures comptables et administratives annuelles Partiellement réalisé   À poursuivre
– Procéder au changement de nom du syndicat auprès du commissaire aux relations de travail Réalisé Nous avons ainsi uniformisé le nom du syndicat dans tous les documents légaux ou officiels et dans nos communications.

 

Nous avons aussi intégré notre nouveau logo à l’ensemble des plateformes de communication et à la papèterie du syndicat.

Intégrer le nouveau logo du SEECoV à la bannière du SEECoV.

 

Produire un panneau avec le logo pour identifier de façon distinctive et plus clairement la porte du bureau du syndicat.

– Procéder à l’incorporation du Syndicat auprès du registre des entreprises du Québec Réalisé Ceci nous permet essentiellement de distinguer légalement le patrimoine du syndicat de ceux de ses administrateurs élus. Ce changement entrainera de nouvelles procédures administratives annuelles. Il faudra intégrer cette procédure au cahier de procédures en 17-18.
– Maitriser la console du site web et l’intégrer à la routine (en continu) Partiellement réalisé Le site étant toujours en construction, son intégration à la routine n’est pas entièrement réalisée. Le calendrier syndical et Le Phare sont publiés sur le site web. À poursuivre
– Archiver les documents relatifs à la grève, pour référence Réalisé Cette opération visait à conserver le matériel pouvant être utile lors de la prochaine négo en 2020.

 

 

 

 
 

Démocratie syndicale

 

 
Objectif et moyens 2016-17 Degré de réalisation Commentaires Perspectives 2017-18
– Représenter le SEECoV auprès de la FNEEQ CSN (RAR) et des organismes externes (en continu) Réalisé Le président accompagné à l’occasion d’autres membres du comité de direction du SEECoV a participé à :

 

– 7 assemblées du regroupement cégep de la FNEEQ,

–  3 assemblées du conseil fédéral de la FNEEQ

–  3 journées du 65e congrès de la CSN

–  1 journée des États généraux sur l’enseignement supérieur

–  2 réunions de Coton 46

–  2 assemblées de La Factrie, dont l’assemblée de fondation

–  1 diner de solidarité pour les grévistes de la CEZinc

– 6 rencontres pré-CA en compagnie des présidents des autres syndicats du Collège et des principaux cadres de la direction du collège.

 

Principaux sujets abordés cette année dans les instances de la FNEEQ-CSN :

– Plan d’action autour des modifications au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) et de la création du conseil des collèges

– Campagne « Un DEC, c’est un DEC, partout au Québec ! »

– États des lieux dans les réseaux d’enseignement supérieur

– Votes d’allégeance syndicale dans le réseau de la santé

– Ressources EBP/EESH

 
– Cordonner le comité de direction et tous les autres comités du SEECoV (en continu) Réalisé Le comité de direction du SEECoV s’est réuni 13 fois en 2016-17 pour coordonner le SEECoV, préparer les assemblées générales et exécuter les mandats de l’assemblée générale.

 

Cette année, le CCI (Comité-conseil interdépartemental) s’est réuni une seule fois pour discuter des critères utilisés pour distribuer les ressources EESH et des paramètres du projet de répartition 2017-18.

 

La plupart des autres comités n’ont pas fait état de leurs activités pendant l’année 2016-17.

Maintenir les activités du CCI (Comité-conseil interdépartemental) Ce comité donne une voix syndicale aux départements et améliore la qualité de la démocratie syndicale.

 

Envisager d’inscrire le rôle et la composition du CCI dans les statuts et règlements.

 

Une meilleure coordination entre le comité de direction du SEECoV et les assemblées départementales serait souhaitable. Pour ce faire, 3 moyens sont explorés :

– Inviter les coordonnateurs-trices des départements à inviter les membres du comité de direction du SEECoV à leurs assemblées départementales ;

– Coordonner le CCI pour que l’information syndicale pertinente soit diffusée dans les départements ;

– Proposer que les membres du CoTTA soient membres d’office du CCI.

– Organiser et tenir les assemblées générales (en continu) Réalisé Le comité de direction a organisé 6 assemblées générales en 2015-16, dont 3 n’ont pas obtenu quorum.

 

Principaux sujets discutés :

– Budget

– Projet de répartition 2017-18

– Ressources EBP/EESH

– Directive de suppléance

– Affichage et priorités d’emploi

– Formulaire de dépassement de CI

– Orientations 17-18

– Bilan FNEEQ de la négo 2015-20

– Élections syndicales et nominations aux différents comités

 

 

Impliquer davantage de membres dans les activités syndicales est un objectif prioritaire en 2017-18. Pour y arriver, 7 pistes ont été identifiées par l’AG :

– Actualisation des statuts et règlements ;

– Communications de proximité et ciblées sur les individus ;

– Mise en valeur de La Factrie comme lieu de développement de la vie syndicale (5 à 7, fêtes et party, mardi-conférences, etc.)

– Promotion d’un plan de travail minimaliste dans les départements ; supprimer les activités qui présentent une faible valeur ajoutée

– Inscription du CCI dans les statuts et règlements du SEECOV

– Planification des communications

– Diffusion d’un calendrier annuel des assemblées dès le mois d’aout.

 

Relations de travail

 

 
Objectif et moyens 2016-17 Degré de réalisation Commentaires Perspectives 2017-18
– Défendre les droits syndicaux des membres et négocier l’application du contrat de travail au CRT  Réalisé Cette année, les membres du comité de direction ont participé à 6 rencontres du CRT (comité des relations de travail) ou du CPG (comité de prévention des griefs).

 

Les principaux sujets abordés lors de ces rencontres avec l’employeur :

 

– Charges à la FC

– Projet de répartition

– Assignations provisoires

– Mesures disciplinaires

– Bilan de l’utilisation des ressources

– Griefs en cours

– Application de la priorité d’emploi à la FC

– Formulaire de reconnaissance du dépassement de la CI annuelle

– Affichage et désistements

 

En 2016-17, nous avons déposé 7 griefs, lesquels concernent :

 

– Directive de suppléance

– Rémunération du remplacement des stages à NEJK

– Confidentialité des dossiers des enseignants-es

– Mesures disciplinaires

– Désistement

– Droit à la représentation syndicale

 

Le comité de direction a convenu de 2 ententes avec l’employeur, dont une sur le projet de répartition 2017-18 et une sur les charges à la formation continue.

 

Le comité de direction a coordonné la participation du SEECoV à 1 arbitrage commencé en 2016-17 et qui se poursuivra jusqu’à son terme à l’automne 2017.

 

À leur demande, une quinzaine de profs ont été accompagnés (es) par un officier syndical lorsque la direction les a convoqués-es.

 

Les membres du comité de direction ont conseillé une demi-douzaine de départements dans l’affirmation et la défense de leur autonomie reconnue par la convention collective, notamment en matière d’évaluation des apprentissages et de procédures d’assemblées délibérantes.

Le comité de direction et travaille sur d’autres ententes avec l’employeur qui concernent, notamment :

– La rémunération de la coordination des stages ATE

– Le rétablissement de l’OGS ou d’un équivalent.

– Le financement du programme BI

– L’application de l’article 5-01.16

– La révision de la PIEA vs l’autonomie professionnelle

– La reconnaissance de l’expérience de correcteur-auxiliaire d’enseignement pour le calcul de l’expérience à l’embauche

– Préparer une proposition sur projet de répartition (préparation et consultation) qui permettrait au syndicat d’approuver le projet de répartition 16-17 Réalisé Pour la première fois depuis une décennie, le syndicat a approuvé le projet de répartition de ressources préparé par la direction du Collège. C’est le résultat d’un travail en amont amorcé depuis l’automne 2016. L’assemblée générale a approuvé les paramètres de ce projet de répartition. À maintenir.
– Préparer des propositions de solutions pour résorber la surembauche accumulée et éviter qu’elle ne devienne chronique Partiellement réalisé   Assurer une veille concernant la distribution des ressources en 2017-18.

 

 

– Documenter les besoins et proposer un modèle de répartition de l’allocation pour les EESH Réalisé Le CCI puis l’Assemblée générale ont discuté puis approuvé les critères de distribution des ressources destinées aux projets d’encadrement des étudiants-es EBP-EESH. Ces critères ont été transmis à la DE et au comité chargé de l’analyse des projets, qui les ont adoptés à leur tour. L’ensemble de l’opération s’est fait à la satisfaction des membres. Étudier la possibilité de déposer un grief concernant l’intégration de ces ressources dans les volets 1 et 2, lorsqu’applicable en vertu de la nature des projets.
 

Affaires communautaires, action et mobilisation

 

 
– Organiser la participation des membres aux actions syndicales locales et nationales (en continu) Réalisé Nous avons coordonné localement la campagne « Un DEC, c’est un DEC, partout au Québec »

 

Nous avons coordonné localement le boycottage par les profs de la visite de la CEEC à la CE.

Établir des rapports de force avec l’employeur reste parfois, malheureusement, la seule façon d’obtenir des gestes concrets de sa part dans certains dossiers et de limiter son droit de gérance. C’est pourquoi la mobilisation et l’action collective des membres sont à la fois un défi et une nécessité. En 2017-18, des pressions en vue du rétablissement de l’OGS ou équivalent devraient être envisagées pour améliorer les conditions de travail des non-permanents-es.
– Organiser les fêtes syndicales : accueil du mois d’aout, « journées de », Noël, St-Valentin, 1er mai, fêtes et réseaux sociaux (en continu) Réalisé Nous avons organisé des activités communautaires :

 

– Accueil des membres au salon du personnel lors de la première semaine (aout)

– Accueil des nouveaux profs (septembre)

– Party de Noël au Mc Broue (décembre)

– St-Valentin intersyndicale (février),

– Journée du livre (avril)

– Party de fin de session (mai)

– etc.

 

Maintenir l’organisation des activités communautaires habituelles.
– Maintenir et développer l’action intersyndicale (en continu) Réalisé En 2016-17, nous avons tenu officiellement 1 seule rencontre intersyndicale qui a permis d’identifier les intérêts locaux stratégiques communs et les actions collectives à envisager pour défendre ces intérêts.

 

Nous avons participé à 2 réunions de Coton 46.

 

Nous avons participé à la rencontre de « Faut qu’on se parle » à La Factrie à l’automne 2016.

 

Maintenir et développer le dialogue intersyndical au collège.

 

Maintenir et développer l’action intersyndicale.

 

Développer nos liens avec nos partenaires syndicaux régionaux, en particulier avec La Factrie, qui offre un espace de développement pour la vie syndicale des membres.

 

Contribuer à l’organisation d’un colloque sur le renouvèlement du syndicalisme en 2017-18.

 

Communications et informations

 

 
– Développer le site web du SEECoV pour diversifier les canaux de communication, réduire le nombre de courriels, et initier de nouveaux modes de communication qui favorisent la logistique, l’action et la mobilisation de même que l’information et la démocratie syndicales (en continu) Partiellement réalisé Le site est toujours en construction. La construction et la supervision du site web est assurées par le comité de direction et un membre bénévole en collaboration avec le département d’informatique (projet LISE).

 

Les membres du comité de direction et notre adjointe administrative s’efforcent d’en apprivoiser le fonctionnement et de l’intégrer à leur routine.

 

 

Il faudrait achever la construction du site pour qu’il soit pleinement fonctionnel en 2018. À terme, il s’agit d’inviter les membres à s’inscrire sur le nouveau site web du SEECoV pour avoir accès à l’actualité syndicale par d’autres moyens que les courriels.

 

– Animer les réseaux sociaux du SEECoV (en continu) Réalisé La page Facebook du SEECoV relaie sur le réseau social certaines nouvelles et articles qui sensibilisent le grand public aux enjeux de société, tels que l’éducation, la fiscalité, l’environnement et le féminisme.

 

Le groupe Facebook est un espace où les membres du SEECoV actifs sur Facebook peuvent discuter, débattre d’enjeux sociaux et diffuser leurs idées syndicales.

 

Il est à noter que nous avons fait une cinquantaine de publications dans le groupe et sur la page Facebook du SEECoV en 2016-17.

 

Maintenir une bonne activité sur les réseaux sociaux est une façon de permettre aux membres de s’exprimer et de contribuer aux communications syndicales. Or, malgré les publications régulières faites par les membres du comité de direction dans le groupe et la page Facebook du SEECoV, les interactions entre les membres y sont restées très faibles.

À maintenir et à développer.
– Vulgariser et diffuser le nouveau contrat de travail auprès des membres (en continu) Partiellement réalisé Notre contrat de travail est complexe et le rendre accessible reste prioritaire pour que les membres puissent le défendre, assumer les responsabilités qu’il implique et exercer les droits qu’il confère. et

 

Favoriser la participation des membres du CD à toutes les formations syndicales offertes par la FNEEQ soutient la réalisation de cet objectif.

 

Le comité de direction a organisé à l’automne 2016 un accueil des nouveaux profs, ce qui a permis de diffuser certains outils de vulgarisation du contrat de travail.

 

Les membres du comité de direction ont répondu à de nombreuses questions adressées par courriel et en personne par les membres concernant l’application des différentes clauses du contrat de travail.

 

La section « FAQ » du site web du SEECoV s’est enrichie de quelques articles en 2016-17.

À poursuivre en développant de façon importante la section FAQ du site web en adaptant les contenus développés dans les nombreux courriels que les membres du comité de direction ont écrits en réponse aux questions des membres.
– Informer les membres pour éclairer leurs décisions en assemblée générale (en continu) Partiellement réalisé Le président du SEECoV ou le comité de direction a publié 6 Phares en 2016-17. Le Phare est infolettre syndicale dont le mandat est d’informer les membres sur les sujets d’intérêt collectif et les décisions de l’assemblée générale.

 

Le seul moyen d’assurer que soit respecté le droit des membres à l’information syndicale vitale à la démocratie syndicale reste le courriel. Ce dernier a été utilisé pour transmettre les convocations aux assemblées générales et des informations en provenance de la FNEEQ-CSN (assurances, etc.)

 

Rappelons que la rédaction du Réverbère, journal syndical se consacrant aux questions syndicales et sociales larges, a été confiée au comité École et société. Le Réverbère n’a pas été publié en 2016-17.

Les communications et l’information sont essentielles à la vie syndicale, mais requièrent un temps considérable. Il serait judicieux de confier cette fonction à un comité de membres coordonné par le-la directeur-trice aux communications.

 

 

 

Bilan 2015-16 du SEECoV

Nous sommes 220 profs membres formant 18 départements et 6 membres élus au comité de direction aidés d’une secrétaire administrative. Nous avons ensemble atteint l’immense majorité des objectifs d’un plan de travail 2015-16 dominé par la négociation de notre nouveau contrat de travail.

 

 

Objectif
0 : Assurer les fonctions essentielles du SEECoV

Objectif
et moyens 2015-16

Degré de réalisation

Commentaires

Perspectives
2016-17

Produire et diffuser un plan de travail, un calendrier des activités syndicales et un bilan annuel 

 

réalisé

Il nous semble que ce sont des opérations qui favorisent la bonne coordination du Syndicat, la transparence et l’implication des membres. 

À maintenir

Gérer les finances du syndicat, le fonds de défense professionnel et établir les priorités budgétaires 

réalisé

Nous avons bien géré le budget de 250 000 $ adopté à l’automne 2015.

Nous avons reçu le soutien financier, juridique et matériel de la FNEEQ et du conseil central de la Montérégie CSN.

Le bilan financier et le budget seront adoptés par l’AG en novembre 2016.

Le déficit ($12 000) sera vraisemblablement moindre que celui anticipé ($22 000).

Réviser la politique de dons du SEECoV pour qu’elle soit plus claire et conforme aux valeurs que le Syndicat souhaite promouvoir

Défendre les droits syndicaux des membres et négocier l’application du contrat de travail au CRT 

réalisé

Les membres du comité de direction ont participé à 4 rencontres du CRT cette année, mais à de très nombreuses rencontres informelles avec l’employeur, ce qui ne respecte pas la volonté de l’AG, exprimée en 2104-15.

Les réunions du CRT ont surtout été consacrées à la grève, aux ententes locales et au projet de répartition.

Nous avons soumis 5 griefs et en avons réglé 3.

À leur demande, une quinzaine de profs ont été accompagnés(es) par un officier syndical lorsque la direction les a convoqués.

Le comité de direction a renouvelé 2 ententes locale et travaille sur d’autres ententes avec l’employeur qui seront soumises à l’assemblée générale, notamment :  

=       la rémunération de la coordination des stages ATE

=       l’OGS

=       la destinations des ressources pour les EESH et les charges à la formation continue.

Réviser la stratégie et la coordination du CRT

Préparer une proposition sur le processus de préparation et de consultation du projet de répartition qui permettrait au syndicat d’approuver le projet de répartition 16-17 

Préparer des propositions de solutions pour résorber la surembauche accumulée et éviter qu’elle ne devienne chronique

Documenter les besoins en vue de proposer un modèle de répartition de l’allocation pour les EESH et les charges à la FC qui soit conforme à la nouvelle convention collective

Communiquer les informations vitales aux décisions prises en assemblée générale

réalisé

Le président du SEECoV a publié 19 Phares en
2015-16.

Les courriels ont été utilisés pour transmettre des informations vitales en provenance de la FNEEQ-CSN (assurances, info-négo, etc).

Le groupe Facebook a été utilisé pour animer certains débats et transmettre diverses informations syndicales.

Maintenir la publication régulière du Phare

Inviter les membres à s’inscrire sur le nouveau site web du SEECoV pour avoir accès à l’actualité syndicale par d’autres moyens que les courriels.

Organiser et tenir les assemblées générales

réalisé

Le comité de direction a organisé 9 assemblées générales et 1 suffrage universel en 2015-16.

 

Proposer les orientations et exécuter les décisions des membres en assemblée générale

réalisé

Le comité de direction du SEECoV s’est réuni 16 fois en 2015-16 pour coordonner le SEECoV, préparer les assemblées générales et exécuter les mandats de l’assemblée générale.

 

Coordonner les comités en fonction du calendrier et du plan de travail

réalisé

Voir
objectif 1, plus bas.

 

Assurer le secrétariat (comptabilité, communications, rédaction des comptes rendus, etc.

réalisé

Avec l’aide précieuse de notre secrétaire administrative, nous avons assuré le secrétariat requis par les charges de notre accréditation. 

Standardiser
les pratiques comptables

Coordonner la révision et la mise à jour des statuts et règlements : 2015-16

Non réalisé

 

Proposer une actualisation des statuts et règlements du SEECoV pour qu’ils reflètent l’évolution de la culture démocratique des membres, y  intégrer les règles de grève adoptées à l’automne et les adapter aux règles de procédures de la FNEEQ-CSN

  • Négocier le contrat de travail en liaison avec la FNEEQ-CSN

réalisé

Le comité de direction du SEECoV a coordonné localement la négociation du nouveau contrat de travail, dont l’entrée en vigueur est imminente au moment d’écrire ces lignes.

En 2015-16, les membres du comité de direction du SEECoV ont participé à quelque 30 journées dans les instances démocratiques de la FNEEQ, ou de la CSN à Montréal et à Québec, dont :

=       2 CCSPP

=       6 ASSPPC

=       8 regroupements cégeps

=       1 congrès FNEEQ

=       1 conseil fédéral FNEEQ

=      1 assemblée du Conseil central de la Montérégie CSN

Contribuer au bilan national de la négo en mandatant un comité local du bilan de faire une consultation et d’en faire rapport à l’assemblée générale (H-17)

 

Objectif 1 : Développer la mobilisation et la cohésion interdépartementale et intersyndicale dans un contexte de négociation nationale du contrat de travail

Créer le comité conseil interdépartemental (CCI) et lui proposer un mandat de représentation et de coordination des intérêts syndicaux et pédagogiques des assemblées départementales 

réalisé

L’assemblée générale a créé le CCI, une première au SEECoV

En 2015-16 Le CCI a consacré ses 4 rencontres surtout à la coordination du plan d’action et de mobilisation ainsi qu’aux discussions sur les ressources, notamment celles destinées aux EESH.

Ce comité, qui donne une voix syndicale aux départements, améliore la qualité de la démocratie syndicale et sa création a été saluée par les délégués-es et les coordonnateurs-trices des départements.

Proposer de maintenir ce comité très important et apprécié et le consulter sur toutes les questions syndicales qui concernent les départements.

Dans le cadre d’une actualisation des statuts et règlements du SEECoV, évaluer la possibilité d’intégrer le mandat, les pouvoirs et la composition de ce comité à nos statuts et règlements.

Planifier, organiser et tenir les activités communautaires, y compris celles liées au plan d’action (mobilisation)

 

Nous avons organisé des activités communautaires :

=       accueil des membres au salon du personnel lors de la première semaine (aout)

=       accueil des nouveaux
profs (septembre)

=       St-Valentin intersyndicale (février),

=       party du vendredi 13
(mai)

Nous avons et assuré la logistique et l’exécution, le plus souvent en intersyndicale, d’un plan d’action et de mobilisation: 

=       pétition en faveur d’une employée de soutien (mai 2015)

=       piquetage symbolique
(octobre

=       boycott de la majorité des comités (octobre)

=       correction publique
(octobre)

=       grand tintamarre
(octobre)

=       remise des plans de travail bonifiés de revendications syndicales (octobre)

=       4 jours de grève (octobre, novembre et décembre)

=       2 manifestations
nationales

=       neutralisation de la directive de reprise non rémunérée des cours annulés par la grève (décembre)

Maintenir l’organisation des activités communautaires traditionnelles : accueils, fête de Noël, St-Valentin, fête de fin d’année.

Contribuer à l’organisation d’un colloque sur le renouvèlement du syndicalisme (A-16)

Dans le cadre de la révision de la stratégie et de la coordination du CRT, proposer des actions adaptées aux besoins des membres et aux situations. 

Développer des communications de proximité dans les aires de travail des membres

non réalisé

Nous avons trouvé difficile d’identifier les plages horaires les mieux adaptées aux diverses rencontres informelles avec les membres des départements. Cette logistique s’est avérée plus complexe que prévu.

Les membres du comité de direction ont participé activement à une dizaine de réunions départementales.

Inviter les coordonnateurs-trices des départements à inviter les membres du comité de direction du SEECoV à leurs assemblées départementales.

Assurer une bonne coordination avec les membres du CCI pour que l’information syndicale pertinente soit diffusée dans les départements.

Développer les contacts intersyndicaux (PNE, étudiants, employés de soutien)

réalisé

En 2015-16, nous avons maintenu des liens étroits avec les autres syndicats du collège, ce qui inclut l’association étudiante, lorsque des intérêts communs devaient être défendus. Une demi-douzaine de réunions intersyndicales formelles et plusieurs rencontres informelles nous ont permis de nous coordonner efficacement lors des journées de grève, notamment. 

Il faut souligner l’appui décisif de L’AGEECoV qui nous a permis de faire reconnaître de facto le caractère facultatif des journées des reprises des cours annulés par la grève que voulait imposer l’employeur au mois de décembre.  

Maintenir et développer le dialogue intersyndical au collège.

Maintenir et développer l’action intersyndicale.

Objectif 2 : Promouvoir et défendre, dans les structures administratives du collège, l’autonomie professionnelle et pédagogique des professeurs

Créer le comité des affaires pédagogiques avec un mandat de promotion de l’autonomie professionnelle

réalisé partiellement

Nous avons créé le comité des affaires pédagogiques, mais ce dernier est resté inactif. 

Transférer le mandat de promotion de l’autonomie professionnelle au CCI.

Promouvoir et soutenir concrètement le « départementalisme » (résumé : bonne prise en charge des responsabilités départementales par les assemblées = autonomie départementale)

réalisé

Le comité de direction et le CCI ont conseillé les départements dans l’affirmation et la défense de leur autonomie reconnue par la convention collective, notamment en matière d’évaluation des apprentissages et de procédures d’assemblées délibérantes.

Inviter les coordonnateurs-trices des départements à inviter les membres du comité de direction du SEECoV à leurs assemblées départementales.

Assurer une bonne coordination avec les membres du CCI pour que l’information syndicale pertinente soit diffusée dans les départements.

Proposer la création d’un comité des présidents-es d’assemblées pour développer des compétences et favoriser dans les départements et le collège une bonne compréhension des procédures des assemblées démocratiques.

Créer le comité technique de la tâche et lui proposer un mandat conseil auprès du comité de direction de l’assemblée générale et du comité conseil interdépartemental concernant la distribution des ressources (projet de répartition et tâches)

réalisé

Ce nouveau comité a été consulté pour des besoins ponctuels au CRT, mais surtout dans le cadre du projet de répartition 2016-17 au printemps 2015, et lors des discussions menées au CCI sur la répartition, d’ci 2020, des ressources dévolues aux EESH.

Maintenir ce comité essentiel à la défense des intérêts vitaux des membres.

Dans le cadre d’une actualisation des statuts et règlements du SEECoV, évaluer la possibilité d’intégrer le mandat, les pouvoirs et la composition de ce comité à nos statuts et règlements.

Objectif 3 : Faire mieux connaître le contrat de travail

Offrir aux membres les outils
et les formations offerts par la FNEEQ

réalisé partiellement 

Les membres du comité de direction ont reçu 4 jours de formation sur les griefs et la gestion des ressources destinées à l’enseignement.

En raison des couts impliqués et des places limitées, il est apparu irréaliste d’ouvrir ces formations à l’ensemble des membres. Ces formations sont toutefois indispensables aux membres du comité de direction du SEECoV.

Favoriser la participation des membres du CD à toutes les formations syndicales offertes par la FNEEQ.

Créer et diffuser des outils de vulgarisation de la convention collective

réalisé partiellement

Le comité de direction a organisé un accueil des nouveaux profs, ce qui a permis de diffuser certains outils de vulgarisation du contrat de travail. 

La négociation collective a donné l’occasion aux membres de revisiter en profondeur le contrat de travail, de se familiariser avec ses particularités et d’en débattre.

Le nouveau site web du SEECoV devrait permettre de promouvoir plus activement des outils qui permettent aux membres de mieux connaître leur contrat de travail.

Objectif 4 : Augmenter la cohérence et l’efficacité des outils de communication

Dresser l’inventaire des problèmes de communication et définir le rôle et les mandats de chaque plateforme de communication 

Partiellement réalisé

L’analyse fait voir que nous évoluons dans un environnement saturé en communications de toutes sortes, ce qui fait que les communications syndicales peuvent parfois manquer de visibilité. Le seul moyen d’assurer que soit respecté le droit des membres à l’information syndicale vitale à la démocratie syndicale reste le courriel. Or, l’abondance de ces courriels crée aussi une saturation qui les noie dans la masse des autres courriels. 

En 2015-16, une nouvelle infolettre diffusée par courriel, Le Phare, a été créée et permet d’informer les membres sur une base régulière.

Le Réverbère a été consacré cette année aux articles des membres et aux questions syndicales et sociales larges.

La page Facebook du SEECoV relaie sur le réseau social certaines nouvelles et articles qui sensibilisent le grand public aux enjeux de société, tels que l’éducation, la fiscalité, l’environnement et le féminisme.

Le groupe Facebook est un espace où les membres du SEECoV actifs sur Facebook peuvent discuter, débattre d’enjeux sociaux et diffuser leurs idées syndicales. 

Il est à noter que nous avons fait plus de 300 publications dans le groupe et sur la page Facebook du SEECoV en 2015-16.

Maintenir une bonne activité sur les réseaux sociaux pour animer la vie syndicale et faciliter l’action, la mobilisation et la logistique.

Utiliser le site web du SEECoV pour diversifier les canaux de communication, rendre l’information syndicale accessible aux membres tout en réduisant le nombre de courriels. 

Préciser les mandats respectifs du Phare et
du Réverbère pour qu’ils soient complémentaires.

Confier
la production du Réverbère au comité École et société.

Créer un site web pour le syndicat (info convention, mobilisation, démocratie, image publique)

réalisé

Nous avons adopté 1 nouveau logo et une nouvelle bannière.

Le comité de direction a coordonné la création du site web du SEECoV, qui sera lancé à l’automne.

Lancer le nouveau site web et en faire la promotion auprès des membres.

Développer la maîtrise de la gestion du site chez les membres du comité de direction. 

Intégrer le nouveau logo aux différentes plateformes de communication et à la papeterie officielle du SEECoV.

Soutenir les collaborations des membres aux communications : réverbères, discours, etc.

réalisé

Le comité de direction et les membres ont publié 2 Réverbères. Ces deux publications ont mis en valeur des communications produites par les membres : réflexions politiques, discours de grève, etc.

Confier
la production du Réverbère au comité École et société.

Maintenir une bonne activité sur les réseaux sociaux pour permettre aux membres de s’exprimer et de contribuer aux communications syndicales.